Le spécialiste du bug bounty fait monter en grade sa directrice des opérations, Fanny Forgeau. Deux ans et demi après son recrutement, elle est promue directrice générale de l’entreprise, en binôme avec le cofondateur et CEO Yassir Kazar.

Peu après sa levée de fonds de 2017, où il raflait 1,2 million d’euros, Yogosha embauchait Fanny Forgeau en qualité de directrice des opérations en janvier 2019. Ancienne du CNRS en sociologie politique, elle était auparavant passée par Linkfluence puis Allure Systems. Au sein de Yogosha, sa mission consistait à accompagner la croissance de la jeune pousse. 

Depuis la société a bien grandi. Elle a notamment diversifié ses opérations de sorte à dépasser les seuls programmes de chasse aux vulnérabilités, un marché sur lequel YesWeHack domine en France, développant une activité d’éditeur de logiciels de cybersécurité, avec notamment une solution SaaS de détection et de gestion des vulnérabilités sur les SI d’entreprises.

Editeur de logiciels

Forte de ce nouveau positionnement, l’entreprise levait en début d’année 2 millions d’euros, auprès de OneRagtime et de la BNPP, qui font leur entrée au capital de la jeune pousse, ainsi que de ses investisseurs historiques, Axeleo Capital, Starquest Capital et ZTP. Désormais, Fanny Forgeau monte en grade : elle est propulsée directrice générale de Yogosha. 

A ce poste, elle oeuvrera en binôme avec le cofondateur de la société, Yassir Kazar, qui en reste le CEO. « Au poste de Directrice Générale Fanny Forgeau viendra coordonner l’ensemble des équipes, identifier les nouvelles opportunités de marché et définir les stratégies de développement en France et à l’international » nous apprend le communiqué émis par Yogosha.

Une nouvelle co-dirigeante chez Yogosha