La semaine dernière, Google a lancé une mise à jour de son navigateur web Chrome qui corrige une série de failles de sécurité, dont quatre ont été classées comme très graves. Les vulnérabilités concernent les versions Windows, macOS et Linux du navigateur populaire.

Trois des vulnérabilités les plus graves sont des failles de type « use-after-free ». La première faille de sécurité, indexée comme CVE-2020-16037, affecte le composant presse-papiers de Chrome. La seconde, CVE-2020-16038, réside dans le composant média de Chrome. Quant à CVE-2020-16039, elle affecte plutôt le composant des extensions du navigateur. La quatrième vulnérabilité de haute gravité, appelée CVE-2020-16040, est un bug de validation de données insuffisant dans le moteur JavaScript V8.

La mise à jour corrige au total huit vulnérabilités, Google en répertoriant spécifiquement six, dont les correctifs ont été apportés par des chercheurs externes. Outre les quatre bugs de haute gravité mentionnés précédemment, le géant technologique a également révélé deux autres failles, toutes deux classées comme de gravité moyenne. La version 87.0.4280.88 de Chrome pour Windows, Mac et Linux corrige les vulnérabilités qu’un attaquant pourrait exploiter pour prendre le contrôle d’un système affecté. Si les mises à jour automatiques sont activées, votre navigateur devrait se mettre à jour tout seul. Vous pouvez également mettre à jour manuellement votre navigateur en vous rendant dans la section « À propos » de Google Chrome, qui se trouve dans la barre de menu sous Aide.

Alerte sur Chrome
Étiqueté avec :